Troll (Horde)

Discussion dans 'Races' créé par BLUELIGHT, 15 Décembre 2015.

  1. BLUELIGHT

    BLUELIGHT Administrator Membre du personnel

    • Administrateur
    • Super Modérateur
    • Modérateur
    • Staff
    • Ne dort jamais
    Messages:
    19
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2
    Réputation:
    0
    Traits raciaux :

    Berserker
    Le déhanché troll
    Régénération
    Tueur de bêtes


    Classes disponibles :
    Chaman, Chasseur, Chevalier de la mort, Démoniste, Druide, Guerrier, Mage, Moine, Prêtre, Voleur

    Histoire de la Race des Trolls :
    Les trolls d’Azeroth sont des créatures sauvages et primitives : ils sont célèbres pour cruauté, leur penchant pour la magie noire et leur xénophobie manifeste, mais les Sombrelances font toutefois exception à la règle. Menée par Vol’jin, cette fière tribu a connu la soumission et l’exil, et n’aurait probablement pas fait long feu si une violente tempête n’avait fait échouer le chef de guerre Thrall et ses orcs sur leur île lointaine des mers du Sud.

    Les deux peuples firent alors connaissance, et les orcs de thrall aidèrent les trolls à vaincre une colonie humaine qui empiétait sur la jungle de l’île ; faisant preuve d’une bravoure exemplaire lors du combat, les Sombrelances menés par le sage Sen’jin, père de Vol’jin, abandonnèrent alors leurs préjugés raciaux. La victoire fut à peine acquise qu’une bande de murlocs enragés, résolus à apaiser une mystérieuse sorcière des mers, captura Sen’jin et ses soldats. Tragiquement, ce dernier fut mis à mort par ses geôliers, alors que de nombreux orcs et trolls parvinrent à s’échapper.

    En l’honneur de feu Sen’jin, Thrall accueilli dans la Horde les Sombrelances et leur offrit asile dans un royaume qu’il rêvait de créer au-delà de la Grande mer. Les trolls acceptèrent cette offre, et Vol’jin finit par mener sa tribu dans la jungle luxuriante des îles de l’Écho, situées à proximité de la côte accidentée de Durotar.

    Mais le sort n’avait pas fini de s’acharner. À peine installés dans leur nouveau foyer, les Sombrelances furent victimes d’une terrible trahison de la part d’un des leurs : le féticheur Zalazane. Son imprégnation des Arts sombres et du vaudou le conduisirent à la folie, et il commença à asservir ses propres congénères pour réunir une armée de trolls décérébrés. Vol’jin et les quelques Sombrelances qui n’avaient pas été encore corrompus s’enfuirent sur la côte de Durotar et établirent le village de Sen’jin. Depuis ces campements précaires, ils s’opposaient aux forces de Zalazane dans l’espoir de reprendre leur foyer, quoi qu’il en coûte. Ce ne fut malheureusement pas suffisant et Zalazane parvint à garder sa domination sur les îles de l’Écho.

    Peu après la victoire contre le roi-liche sur le continent gelé du Norfendre, Vol’jin en appela au loa ancestral de la tribu pour mettre sur pied un nouvel assaut contre le maudit Zalazane. Avec l’aide de son peuple, il parvint enfin à occire le sorcier fou et retrouva ainsi les terres qui leur étaient promises.

    Dernièrement, les bouleversements politiques au sein de la Horde ont semé l’inquiétude parmi les Sombrelances quant à leur avenir : le départ de Thrall, allié proche de Vol’jin, sonne le renouveau des tensions entre les trolls et les orcs. En effet, si le jeune Garrosh Hurlenfer a été nommé chef de guerre provisoire de la Horde, son attitude arrogante et belliqueuse le rend très impopulaire parmi le peuple exilé, et nombreux sont les trolls qui ont choisi de quitter Orgrimmar, la capitale de la Horde. Ainsi, bien que la chute de Zalazane soit source de rejouissance et de festivités chez les Sombrelances, les dissensions couvent avec la Horde de Garrosh.

    Lieu de départ : Les îles de l’Écho
    Les îles de l’Écho forment un archipel d’ilots tropicaux, au large de la côte aride de Durotar. Cet archipel n’est pas uniquement le foyer des trolls Sombrelances, il abrite également de nombreux tigres et raptors, ainsi que d’autres dangereuses espèces de prédateurs. Cette faune sauvage est pourtant le cadet des soucis de la tribu. En effet, même si les trolls ont libéré les îles de l’Écho du joug de Zalazane, une mystérieuse sorcière des mers a récemment fait son apparition, elle utilise sa magie noire pour détruire le mode de vie des trolls. De plus, des nagas se sont emparés de territoires situés juste au Nord de l’Île des Sombrelances, le cœur du pouvoir de la nation troll et de son chef, Vol’jin. Après avoir mené une existence d’exilés pendant des générations, les Sombrelances sont déterminés à protéger leur foyer, coûte que coûte. Une nouvelle génération de trolls courageux se prépare sur l’Île des Sombrelances et est prête à donner sa vie pour assurer l’avenir de la tribu.

    Capitale : L’île des Sombrelances
    Depuis qu’ils ont vaincu le fourbe Zalazane, Vol’jin et sa tribu n’ont eu de cesse de consolider leur foyer sur l’île des Sombrelances. Couverte par un réseau de huttes et de ponts, l’île et sa jungle sont devenues le symbole de la gloire de la tribu, alors que la destinée des trolls demeure incertaine. En effet, la tension politique est grande entre Vol’jin et Garrosh Hurlenfer le chef de guerre. La tribu des Sombrelance demeure déterminée à tenir son rang retrouvé et à faire face à tous les dangers qui pourraient la menacer.

    Monture raciale : Les raptors

    Dès leur arrivée il y a bien des années sur les Îles de l’Écho, les trolls ont été fascines par la férocité des raptors de Kalimdor. Pour la tribu, un raptor représente l’essence-même du chasseur et un de ces reptiles apprivoisés constitue par conséquent une monture de prestige. Les meilleurs cavaliers Sombrelances sont ainsi capables de canaliser et de dominer la sauvagerie de leur monture. Posséder un raptor est aussi une marque de statut social élevé parmi les trolls et nombreux sont ceux qui ont péri en essayant de dompter un de ces raptors si rapides et dangereux.

    Dirigeant : Vol’jin

    Vol’jin jura de faire tout ce qui était en son pouvoir pour guider les Sombrelances comme l’aurait fait feu son père, Sen’jin. Il demeura ainsi à Orgrimmar pendant des années afin de conseiller Thrall et de participer à de grandes campagnes, dont la reconquête de Fossoyeuse après l’usurpation du bastion des Réprouvés par le grand apothicaire Putrescin et le seigneur de l’effroi Varimathras. Plus récemment, Vol’jin est cependant entré en conflit ouvert avec le nouveau chef de guerre de la Horde, Garrosh Hurlenfer. En désaccord avec l’intempérance et l’appétit guerrier insatiable du chef orc, il a participé à son renversement et occupe depuis le rôle de chef de guerre de la Horde.
     
    Dernière édition: 30 Décembre 2015

Partager cette page