NLinux, l'improbable OS pour gamers que développerait Nvidia?

Discussion dans 'Autres OS' créé par Road 66, 20 Mars 2016.

  1. Road 66

    Road 66 Membre de la Matrice

    Messages:
    56
    J'aime reçus:
    63
    Points:
    17
    Réputation:
    0
    Alors que les Steam Machines n’ont pas fait trembler le monde comme on pouvait l’imaginer, Nvidia travaillerait lui aussi à développer une distribution Linux pour les joueurs. Une rumeur un peu folle, qu’on peine à croire.
    [​IMG]
    Pendant longtemps, jeu vidéo et Linux semblaient antinomiques. Jusqu’à ce que Steam commence à étoffer son catalogue de jeux disponibles pour l'OS open source. Une motivation qui n’avait rien d’altruiste : Valve, la société qui l’édite, préparait sa propre distribution Linux, baptisée SteamOS et destinée à donner vie à ses PC de salon, les Steam Machines.

    Depuis quelques jours, la rumeur court en ligne que SteamOS pourrait ne plus être le seul Linux pour gamer. Nvidia, géant des cartes graphiques et très actif dans l’expérimentation de nouveaux facteurs de formes et appareils de jeux sous Android, travaillerait lui aussi à une distribution Linux. Pour l’instant nommée NLinux, cette distribution serait optimisée pour les machines de joueurs.

    A l’origine de cette rumeur, une image. Plus exactement la photographie d’un écran d’installation de cette distribution, postée sur Reddit par un membre qui se dit soumis à un accord de non divulgation de l’information... Ce qui visiblement ne l’empêche pas de communiquer la nouvelle au reste du monde.

    S’il est vrai que Nvidia est très actif dans le monde Linux, pour lequel il fournit notamment des pilotes pour assurer le bon fonctionnement de ses cartes graphiques -souvent utilisées par des scientifiques- on a toutefois de la peine à croire cette révélation, sans doute plus à cause de la forme que du fond...

    Sur Reddit, nombreux sont ceux à émettre un doute sur l’existence de la NLinux. Certains y voient un faux absolu, d’autres croient savoir qu’il s’agirait d’une distribution interne qui servirait à des fins de tests. Pour tester les pilotes pour Linux, par exemple.

    Dans tous les cas, cet écran ressemble beaucoup à ceux utilisés par Ndivia dans d'autres cas, celui de jeux concours par exemple, dans lesquels il faut choisir son pays d'origine avant de continuer. Bref, tout cela semble peu probable...

    NLinux ne bénéficie donc pas d’une cote phénoménale. Il faut dire que son existence à des fins commerciales pose un grand nombre de questions, qui trouvent assez peu de réponses. Quel intérêt Nvidia aurait à développer une distribution Linux spécifique ? Où prendrait-elle place ? Pourrait-elle remplacer ou cohabiter avec pertinence avec Android dans les produits de la société ? Serait-il imaginable de la voir servir de cœur à une stratégie de développement de produits de gaming qui pourraient tôt ou tard s’attaquer au PC animé par les puces maison ?

    Tout est envisageable. Autant dire, rien. Et ce qui ne paraît pas simplement invraisemblable poserait de gros problèmes. Ainsi, imaginons. Si NLinux devait exister sur des puces ARM, Nvidia devrait faire en sorte que tous les jeux Steam Linux soient adaptés puisqu'ils sont conçus pour s'exécuter sur des puces Intel x86...
    Par ailleurs, comme nous le disions, Nvidia réalise un travail d'optimisation de ses pilotes - propriétaires et pas toujours faciles à installer - qui rend a priori inutiles que les joueurs sous Linux adoptent une distribution dédiée.
    Bref, même si nous sommes toujours preneurs de nouveautés, celle-ci semble bien trop sentir le poisson d'avril précoce...
     
    Lighthammers apprécie ceci.

Partager cette page