[Concours] Okami, esquisse de perfection.

Discussion dans 'JEUX OLD SCHOOL' créé par Nekkun, 31 Janvier 2016.

Tags:
  1. Nekkun

    Nekkun Adept

    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2
    Réputation:
    0
    Steam:
    Nectorplay
    [​IMG]

    C'est bon, le moment est venu, Kushinada monte sur mon dos, il est temps de partir, je me dirige vers les plaines afin d'atteindre la cave du vile serpent Yamata no Orochi, quand une musique aussi épique que la tâche qui a m'a été confiée commence à jouer, et maintenant, je perçois le monde d'une autre façon, mes épaules deviennent lourde sous le poids de ma mission, mais pourtant, je suis calme, c'est un paysage que j'ai vu tant de fois déjà, mais j'ai l'impression de le parcourir à nouveau comme si c'était la première fois, je m'oublie, bercé par cette musique, je contemple la scène qui s'étends devant moi, alors que la nuit tombe, et la, l'écran de Game Over s'affiche, et merde, c'est encore arrivé, j'ai failli à ma mission.

    Voilà un peu ce qui risque de se passer quand vous jouez a Okami, un jeu sorti en 2007 sur PS2, développé par le studio Clover, avec un style artistique très particulier en Cell Shading, il vous emmènera au cœur d'un folklore japonais revisité, c'est une oeuvre d'art qui a allumé une flamme en mon esprit autrefois. En incarnant Amaterasu, Déesse du Soleil,et réincarnée en un magnifique loup blanc, vous devez libérer un village d'une malédiction qui s'étend à nouveau, suite à la libération du demon Orochi, serpent a huit têtes, par Susano, un membre du village certes Ô combien idiot, mais qu'on ne pourra jamais détester, et c'est ainsi que commencera l'aventure, accompagnée d'Issun, le petit artiste errant, ainsi qu'une multitude de personnages mythologiques de références, préparez-vous à vivre une histoire qui restera à jamais gravée dans vos mémoires. [​IMG]

    Pour parler du jeu, parlons d'abord de graphismes, car cela reste je pense, l'un des éléments les plus intéressant d'Okami, en effet, chaque scène donne l'impression d'avoir été peinte a la main, et ce sera carrément des tableaux que l'on aura l'air de contempler, c'est très beau, c'est magnifique même, les couleurs foisonnent et se mélangent en complète harmonie, pour moi, c'est la preuve irréfutable que le jeux vidéo est rentré dans le domaine de l'art, une esquisse de ce que devrait être la perfection, alors qu’Amaterasu aura comme pouvoir de « peindre » selon ses désirs dans le décors pour de multiples effets, cela semblera tout à fait naturel avec l’aspect esthétique général du jeu qui émerveillera le joueur dans chacun de ses recoins car la direction artistique ne pouvait être plus charmante, des pétales de fleur de cerisier qui se tombent, les fleurs en arc-en-ciel qui poussent derrière les pas d'Amaterasu; accompagné de cette musique qui, imprégnée complètement du folklore japonais, ne passeras jamais inaperçue, c'est un billet de voyage sans retour, chacune d'elles convient parfaitement a sa situation, scène ou lieu, on sent la passion des artistes et compositeurs couler de chaque note de musique, savourant l’excitation ou la mélancolie de différents moments, c’est un pont que les musiciens ont érigés dans le plus parfait esprit japonais, fidèle aux instruments d’antan. Parlons aussi des voix des personnages, qui ont laissé place à des borborygmes, des sons complètement indistincts qui ne font que renforcer l'humour de la série, et qui participe aussi à ce qu’Okami soit un jeu unique en son genre, une sorte de fable fantasmagorique qui alimente nos rêves d’enfants. [​IMG]

    Viendra ensuite le Gameplay, les combats sont dynamique et rapides, nous avons droits a un large arsenal d'armes, vous avez le choix entre les miroirs, arme équilibrées, les rosaires, rapides mais faibles, ou les épées, puissantes mais plus lentes, vous pouvez aussi placer chacune de ses armes en tant qu'arme secondaire, ce qui leur donnera une tout autre utilité, un miroir deviendra ainsi un bouclier par exemple, mais ce n'est pas tout, notre déesse Amaterasu a plus d'un tour sans son sac, en effet, le gameplay tourne autour du pinceau de notre déesse, car elle peint, et ce qu'elle peint, prends vie. Peindre un simple point fera pousser un arbre, peindre un trait coupera tout ce qui se trouve en son passage en deux, vous pourrez contrôler le temps, car en dessinant un soleil fera lever le jour, et dessiner le croissant de lune fera tomber la nuit, tant de pouvoirs que l'on pourra acquérir au fil de l'histoire, et chacun pourra être utilisé en combat et hors combat, pour différentes utilités, cela bien-sûr ne manquera pas de nous rappeler une autre licence légendaire, The Legend of Zelda, qui, suivant le même principe de donjons, nous suivrons une évolution dans la difficulté et le level design, ou chaque niveau tournera autour des fonctions et caractéristique d’un nouveau pouvoir. [​IMG]

    Okami est une oeuvre qui ne frôle pas la perfection, mais qui redéfinie ce qu’elle doit être. C'est le résultat du travail acharné d'une équipe de passionnés, cette même équipe qui, hélas, le studio a dû être fermé (damn you Capcom), je n'ai pas peur de dire que c'est le meilleur jeu auquel j'ai joué durant ma vie, et cela m'attriste que peu de gens y ont joué, si vous avez toujours une PS2 qui prends la poussière, ou une PS3, vu que le jeu a été adapté, ne ratez cette expérience pour rien au monde.
     
    Dernière édition: 31 Janvier 2016
    TheLoreMaster apprécie ceci.

Partager cette page